Aller au contenu Sauter au menu de traduction

Dernière modification : 5 décembre 2023

Politique n° 3412 Défibrillateur externe automatisé (DEA)

L'objectif de ce programme de DEA est de fournir, dans la mesure du possible, une réponse rapide à une victime (élève, membre du personnel, parent/tuteur, invité) d'un arrêt cardiaque soudain (ACS), pendant les heures de cours et lors d'activités organisées sur le site de l'école en dehors des heures de cours.

Chaque école et chaque établissement du district scolaire sera équipé d'un ou de plusieurs DEA. En règle générale, les écoles élémentaires disposent d'un ou deux (1-2) DEA, les collèges de deux ou trois (2-3) DEA et les lycées de trois à cinq (3-5) DEA.

L'emplacement du DEA dans chaque bâtiment est basé sur les critères suivants : 1) l'objectif de fournir une réponse rapide ; 2) les parties de l'établissement qui sont ouvertes et fermées pendant les activités parrainées par l'école ; et 3) la surveillance par caméra vidéo.

Les directeurs d'école et les administrateurs de l'établissement identifieront et maintiendront une équipe de personnes certifiées en premiers secours de base et en réanimation cardio-pulmonaire (RCP) et qui ont reçu une formation spécifique concernant le défibrillateur. Ces personnes sont considérées comme les premiers intervenants en cas d'ACS. Toutefois, les intervenants bénévoles sont encouragés à intervenir en cas d'ACS et à prodiguer des soins, y compris la RCP et la défibrillation, jusqu'à l'arrivée d'un intervenant principal ou de soins avancés.

Les directeurs d'école ou les personnes désignées inspecteront chaque DEA tous les mois conformément à la procédure d'entretien des DEA du district.

Selon la loi de l'Utah sur la survie en cas d'arrêt cardiaque soudain, il n'est pas nécessaire d'être formé ou certifié pour administrer la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) ou utiliser un DEA lorsqu'une personne croit raisonnablement qu'une personne est en état d'arrêt cardiaque soudain. Une personne qui pratique la réanimation cardio-pulmonaire ou utilise un DEA sur une personne en état d'arrêt cardiaque n'est pas soumise à la responsabilité civile selon les conditions énumérées dans la loi.

Lorsque le DEA est susceptible d'être déployé, le 9-1-1 doit être appelé en même temps que son utilisation.

Le Conseil d'administration demande au surintendant d'élaborer des procédures garantissant que le personnel du district soit formé à la manière de répondre à un incident de SCA, d'administrer un DEA à une victime et d'entretenir l'appareil DEA.

Références juridiques

Code de l'Utah 26-8b-201

Immunité juridique lors de l'administration d'un DEA aux victimes d'un accident vasculaire cérébral

Approuvé par le Conseil d'éducation

9 juin 2015

fr_FRFrançais